Le lendemain de la mort de David Bowie

Au Panthéon, et en vitesse, cocher!

Au Panthéon, et en vitesse, cocher!

L’avantage avec les morts c’est qu’on ne peut pas se tromper. Ils ont tous été formidables, marqué leur époque en annonçant la suivante et l’immortalité qu’on leur prédit est bien peu à côté de ce qu’ils méritent.

Nous avons eu Delpech, Boulez et Galabru; nous héritions hier de David Bowie et aujourd’hui, de Ravi Shankar, mort une seconde fois sur les réseaux sociaux. Les plus sarcastiques se demandent qui va suivre.

Je reste néanmoins ébahi face au déferlement mondial qui a suivi l’annonce du décès de David Bowie. Qu’il s’agissait d’un artiste d’une certaine ampleur, je l’admets. Et tout le monde ne peut pas mourir au surlendemain de la sortie de son dernier disque, j’en suis conscient. Mais tout de même! Drôle d’époque que celle qui voit Ziggy Stardust être devenu consensuel et faire l’unanimité…

Le record du monde des présences aux funérailles est toujours détenu par Victor Hugo: on estime que deux millions de personnes ont suivi sa panthéonisation immédiate. La lecture des journaux, l’écoute des télévisions et des radios et la navigation sur l’internet m’incitent à penser qu’il va être battu. Ou alors après-demain David Bowie sera-t-il déjà oublié. Dans sa mort comme dans la mort en général, après tout, nous sommes tous des absolute beginners…

Le journal extime n° 4 – frappe moins souvent que la mort.

2 commentaires sur “Le lendemain de la mort de David Bowie

  1. Wikipedia :
    « Ses funérailles se déroulent à la mosquée Omar Makram du Caire où sont célébrés les plus grands musulmans. Le corps devait initialement être porté jusqu’à un véhicule qui l’aurait amené à sa dernière demeure, mais face à l’afflux de personnes venues pleurer la chanteuse, et contrairement à la tradition musulmane, les autorités ont repoussé les obsèques de deux jours. Les funérailles d’Oum Kalthoum ont déclenché des scènes de détresses collectives et la foule venue saluer le corps a dépassé le nombre attendu. Des stars du cinéma, des poètes, des hommes d’affaires, des ambassadeurs, des ministres ainsi que de nombreux anonymes ont formé un cortège de plus d’1,5 km (pour environ trois millions de personnes), formant le deuxième plus grand rassemblement d’Égypte, après les funérailles de Nasser… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *